Modèle universel variable,,,

la musique pratique est une porte ouverte vers la musique quantique,
car dès que le musicien fait “chanter” son instrument musical,
il n’a pas d’autre choix que de mesurer chacune de ses notes musicales…

Puis, l’avenir de cette pratique dépend de son interprétation, à savoir que l’apparence de l’ensemble musical. La musique est divisée par une théorie aussi imaginative, que sa pratique. Ainsi, la pratique pourrait être théorique, et sa théorie mise en pratique. Ce qui ressemble à une division par elle-même, comme si le diviseur était 1. Le travail instrumental est une tâche difficilement abordable, il doit être calculé d’une manière musicale, ainsi que pour soi-même. L’importance réelle du vecteur mercantile donne la partie mécanique des pièces musicalement clientèles, donnant alors une tendance dans la division originelle (pratique & théorique). Le musicien est un être humain, aussi il porte en lui une liberté anatomiquement “atomique”. Généralement, les premières musicologies sont orientées vers le monde musical moderne. Bien qu’étant le résultat matériel de cette évolution, il est l’exemple de ce qui en est de tous ces styles musicaux. L’œuvre orchestrale complique la situation théorique du débutant, de part sa constitution matérielle et spirituelle. Les notes de la musique combinées disposent d’un large panel de coloration sonores, aussi bien dans le timbre instrumental que dans le choix des tonalités. Donc, un seul instrument possède une infinité de colorations tonales. Hélas, la vie ne nous laisse guère d’autre option, que celle d’enregistrer notre œuvre. Pour d’une part laisser une trace écrite ou audio, ainsi que l’ergonomie des tonalités. Dans la partition il y a des notes musicales tempérées, des signes décrivant les énergies, et des mnémoniques qualificatives. Pour généraliser, la composition de l’œuvre est complexe de son côté technique, en ceci on sera toujours à l’aube de la création de l’univers musical connu. J’y crois si bien dire, qu’en parlant ainsi, j’apporte un élément important à ce message !!!

Le fait de parler de l’univers musical, cerne le sujet présenté dans ses limites cognitives. Que la recherche scientifique apporte à la musique un atout maitre, qui lui permet le développement d’un élément physique élémentaire appelé l’onde. Où l’onde serait dans un univers quantique, ou un monde composé d’une logique simple : “La nature harmonique de la mesure”…

ada6

Publicités

A propos toumic

Pour tous : Cabine Recherche Intellect Music Quantique La mesure musicale naturelle donne une structure logique à l'égalité harmonique de l'unité physique élémentaire, sa définition est clairement simple autant que son approche. Dans mon site "www.cabviva.com", je fais la démonstration des théories quantiques de la musique. Et, de part ce geste physique entrainé par la pensée de recherche. Je me trouve être engagé avec l'esprit de la découverte de la pensée élémentaire, celle avec qui j'échange des opinions relativement réalistes. Car si l'élément élémentaire existe, alors pourquoi ne serait t'il pas comme la note musicale ???
Cet article a été publié dans Généralités communes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s