Notion de couplage

Comment parler de couple, lorsqu’une espèce est unique ?

***/___________________________________________________________\***

Les notes absolument naturelles, nous démontrent qu’elles peuvent être signées, qu’elles sont enrichies d’une altération. Celle, qui démontre une force altéractive, par le fait de repousser le sens de la gamme à des modulations diatoniques.

* Avec la gamme médiane mineure, on s’aperçoit que la  note mélodique est devenue mineure, elle aussi. Ainsi, cette force est régie par l’ordre diatonique des notes naturelles de la gamme majeure…

Pour donner un indice de développement, par une évolution chronologique et ordonnée aux notes musicales altérées.

Les valeurs absolues sont donc répertoriées, elles s’organisent par divers couplages. On peut aussi voir, qu’à un moment donné, il y a une transition. Celle où les couples vont se retourner, où le premier élément se retrouve en deuxième position. Alors, le schéma diatonique propre à la gamme effectue une transposition. Le pôle d’une transition naturelle due à l’onde, au mouvement des constantes.

***/___________________________________________________________\***

Voici la figure générale >>Les absences sont des renversements, de série diatonique. Tout comme, il est utile de se fier à cette logique de transposition, pour des raisons mécaniques.Et, pour commencer, après les présentations. La série des couples qui s’organisent selon leurs gravités altératives, ici altérées d’un signe unique en alternance entre un bémol & un dièse. Les phénomènes altéractifs sont relatifs aux modulations diatoniques, elles se mesurent à la valeur des octaves. Elles se renforcent d’une tonicité liée à l’octave harmonique, qui renseigne des limites. Celles rencontrées lors de l’évolution, menant à l’infini. En ayant dépassé ses dispositions naturelles, soit celles d’un développement limité à un seul espace d’octave. Qui a pour valeur, l’origine même de l’harmonique fondamentale…

***/___________________________________________________________\***

Puis, le détail d’une développement, à un moment donné de l’évolution des efforts diatoniques.

Il s’agit aussi, du rapport balistique, d’une logique avec un type de couplage de même signature.

La découverte des gammes relatives, liées par le fil conducteur d’une série de couplages logiques.

POINT FORT : La structure complexe des fondamentales

Publicités

A propos toumic

Pour tous : Cabine Recherche Intellect Music Quantique La mesure musicale naturelle donne une structure logique à l'égalité harmonique de l'unité physique élémentaire, sa définition est clairement simple autant que son approche. Dans mon site "www.cabviva.com", je fais la démonstration des théories quantiques de la musique. Et, de part ce geste physique entrainé par la pensée de recherche. Je me trouve être engagé avec l'esprit de la découverte de la pensée élémentaire, celle avec qui j'échange des opinions relativement réalistes. Car si l'élément élémentaire existe, alors pourquoi ne serait t'il pas comme la note musicale ???
Cet article a été publié dans Présentation de base. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s