En cours : Le sujet de l’onde

C’est en reprenant certains textes écrits sur le site www.cabviva.com, que je tente de vous faire découvrir l’onde qui traverse le temps…*

 En ayant deux notes d’octaves constantes

On a plusieurs sources de tempéraments, car l’onde est issue d’une vibration et qu’elle développe des répétitions sonores. L’intervalle créé par les développements de l’onde, ici vont s’installer entre deux constantes d’octaves. Alors, on découvre la possibilité de développer des tempéraments…
Qui sont limités de part l’intervalle d’octaves, et le cluster harmonique ultime.

 

 

En faisant chevaucher les tempéraments

On obtient un tempérament complexe général, qui a pour ressource des ondes simultanées. C’est probable, car les ondes émanent de corps en mouvement, qui forment un groupe d’objets actifs. Ce pourquoi, l’onde est complexe, et a pour résultat un ensemble d’ondes.

 

 

    En imaginant les polarités du tempérament  

On quitte la justesse théorique de l’onde, on déforme l’onde en dessinant un parcours ayant du balancement. Ce qui est rapproché aux battements effectués par sa vibration. Qui d’un point zéro original, l’onde va vibrer en alternant un sens puis l’autre. Pour finalement, représenter l’onde composée d’une façon démonstrative.

 

 

Alliage basique, pour une onde complexe

Ou, comment mesurer l’onde complexe ?
Les formes géométriques basiques sont fondamentales !
Si le carré, le triangle et le cercle sont la ressource mesurable des éléments de l’alliage complexe. La ligne étant un autre élément basique, tient le rôle de vecteur qui ne sera pas forcément une droite 8^)

 

Merci d’avoir lu jusqu’au bout, et que ce voyage mental vous soit profitable, merci encore.
Mais ce n’est pas encore vraiment terminé, jugez plutôt le questionnement…

Les effluves  du temps qui passe, ont un rapport avec les tempéraments, qui ne font que subdiviser la zone de l’espace introctave.

Cette zone est définie par la résonance harmonique en mouvement, ou l’onde fondamentale oriente sa deuxième harmonique sur l’octave.

Une présence mathématique vient appuyer cette idée. Du fait, que l’harmonique secondaire soit un élément multiple à l’harmonique originale.

Les harmoniques remplissent l’espace introctave d’une manière dichotomique, sans interférer le sens propre et premier de l’évolution.

Donc, en un premier temps, l’évolution des harmoniques enchaînent les tempéraments harmoniques. Et, il n’est pas accidentel d’y trouver des tempéraments à une échelle de super-octave.

La question est de savoir, à quel moment interviennent les tempéraments extraordinaires ?
D’une façon naturelle ?
Provoquent-ils la dissolution des tempéraments harmoniques ?

FIN.

Publicités

A propos toumic

Pour tous : Cabine Recherche Intellect Music Quantique La mesure musicale naturelle donne une structure logique à l'égalité harmonique de l'unité physique élémentaire, sa définition est clairement simple autant que son approche. Dans mon site "www.cabviva.com", je fais la démonstration des théories quantiques de la musique. Et, de part ce geste physique entrainé par la pensée de recherche. Je me trouve être engagé avec l'esprit de la découverte de la pensée élémentaire, celle avec qui j'échange des opinions relativement réalistes. Car si l'élément élémentaire existe, alors pourquoi ne serait t'il pas comme la note musicale ???
Cet article a été publié dans Quantique musicale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s